À SUIVRE

LES DIFFÉRENTS TYPES DE FISSURES EN FAÇADE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Même si certaines fissures ne sont pas dangereuses, elles ont toujours une origine et peuvent malheureusement s’aggraver. En effet, au-delà d’une simple question esthétique, une fissure peut s’élargir et devenir dangereuse pour votre maison.

Vous avez remarqué des fissures sur votre maison et vous vous poser des questions ? Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi les façades d’une maison peuvent fissurer et quelles sont les différents types de fissures que vous pouvez rencontrer. Lisez bien jusqu’au bout, car à la fin de cet article, je vous expliquerai quelle solution convient pour réparer de grosses fissures !                                                                                                                           

Il y a trois raisons principales qui peuvent générer des fissures sur une façade :

 

UN SOL INSTABLE

En effet, les mouvements de terrain provoquent des tensions sur les matériaux de construction. Par exemple, lors de fortes sècheresses, les terrains exercent des pressions tels sur les maisons, qu’il est fréquent de voir des fissures apparaitre. Vous vous souvenez cet été caniculaire en 2003 ? Dans de nombreux départements, suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, de nombreuses fissures sont apparues. Une modification des normes de construction à d’ailleurs été établie en 2004  suite à cet événement exceptionnel. Les terrains les plus souvent concernés sont :

  • Les sols argileux
  • les remblais,
  • les terrains inondables ou surélevés.

Si vous pensez que votre maison a été victime de cette sécheresse, vous trouverez la liste des communes dont l’état de catastrophe naturelle a été décrété en cliquant ici. Si c’est le cas, vous pouvez faire jouer votre assurance.

 

LES INFILTRATIONS D’EAU :

Par exemple :

  • une fuite en toiture à l’aplomb des murs,
  • une façade mal protégée des intempéries,
  • un crépi poreux,
  • etc…

Autant de phénomènes qui favorisent les infiltrations d’eaux de pluies dans les murs. En période hivernale, lorsque l’humidité est présente dans la masse du mur, elle peut se transformer en cristaux en cas de fortes gelée. Ce qui fragilisera la maçonnerie faisant apparaitre des fissures qui évoluent au fil des saisons.

 

LES EFFETS DE DILATATION :

Les matériaux de construction de votre maison sont de nature diverse, chacun a donc une capacité de dilatation différente. Vous avez de la brique et du bois par exemple. Ou des parpaings et du béton. Les variations dimensionnelles des matériaux sont générées par de grands écarts de températures. Sur une année, les températures peuvent varier de -10° à +40°. Les matériaux de votre mur dilatent donc de façon différente et favorisent l’apparition de fissures en façade. Je rencontre ça fréquemment au niveau des planchers. C’est visible par une belle fissure horizontale. Mais aussi à proximité des structures en bois qui soutiennent les dépassements des toits. En effet le bois travail est vrille.

Si je récapitule, les trois raisons principales qui peuvent générer des fissures sur une façade sont :

  • Un sol instable
  • Les infiltrations d’eau
  • Les effets de dilatation

 

On pourra catégoriser 3 grands types de fissures :

Et on les classes par tailles d’ouverture, des plus fines au plus large.

 

FAÏENÇAGE ET MICROFISSURES

Le faïençage est un ensemble de très fines craquelures. Ces petites craquelures sont superficielles et ne concernent qu’une épaisseur fine de la couche d’enduit. La microfissure, est une ouverture linéaire, de largeur inférieure ou égale à 0,2 mm. La microfissure quant à elle concerne la totalité de l’épaisseur de l’enduit. Bien que superficielles, les microfissures sont à surveiller car elles peuvent être à l’origine d’infiltrations d’eau passant sous l’enduit de surface, ce qui l’endommagerait. Elles peuvent aussi évoluer en véritables fissures.

 

FISSURES

La fissure est une ouverture linéaire, au tracé plus ou moins régulier, de largeur de 0,2 à 2 mm. Elle peut concerner toute l’épaisseur de l’enduit ou concerner également la maçonnerie. Votre maçonnerie, c’est ce qu’il y a sous votre enduit, c’est votre mur. On pourra distinguer à l’œil, à quel type de fissure on a à faire :

  • Fissures en moustache : elles partent des angles des ouvertures et sont obliques ou verticales. Elles sont dues à une faiblesse de la maçonnerie aux niveaux des appuis de fenêtres.
  • Fissures verticales aux angles du bâtiment : elles peuvent provenir de fondations inadaptées ou d’un défaut du chaînage vertical.
  • Fissures horizontales à hauteur du plancher : Elles sont rattachées aux phénomènes de retrait ou dilatation des matériaux.

Lors d’un ravalement de façade, le professionnel vous demandera si vous avez vu évoluer ces fissures avec le temps. Est-ce qu’elle se sont agrandies, élargies, etc… Car les solutions techniques à envisager ne sont pas les même selon si l’on a à faire à une fissure dite « morte » ou « active ». Un moyen d’en avoir le cœur net est de faire poser une jauge sur la fissure par un professionnel, pour voir son évolution dans le temps.

 

LÉZARDES

La lézarde est une ouverture pouvant atteindre toute l’épaisseur du crépi reposant sur la structure de construction (briques, moellons, parpaings, etc..) et dont la largeur dépasse 2 mm. Elle est la conséquence soit :

  • d’une instabilité du terrain
  • de la mauvaise assise de la construction
  • ou de matériaux aux dilatations contradictoires,

Il est fréquent de voir des lézardes suivre les joints de la maçonnerie (parpaings, briques, etc.) comme un escalier. C’est souvent dû à un tassement excessif du sol. Dans ce cas, des travaux en sous-œuvre peuvent être nécessaire. Seul un professionnel habilité pourra le confirmer. Si vous avez ce type de problème, je vous invite à regarder notre vidéo sur ce sujet. Elle vous expliquera comment réparer ces lézardes par la méthode de « l’agrafage »

 

Si je récapitule, les trois types de fissures en façade sont :

  • Les microfissures et faïençage
  • Les fissures
  • Les lézardes

 

 

Comment ravaler une maison en meulière ?

Wikitravo
23 k vues

Les remontées capillaires - Problèmes et Solution

Wikitravo
23 k vues

Comment faire une déclaration préalable de travaux ?

Wikitravo
23 k vues

BON TRAVAUX …

Pour rester informé de nos dernières vidéos, abonnez-vous à notre newsletter en

Si vous avez des questions, dites-le-moi en commentaire, je me ferai un plaisir des vous répondre !

Cet article a 1 commentaire

  1. Corinne Douib

    Bonjour je suis sur le point d acheter une maison a renover en pisé sur la batie divisin département 38 ou les abrets j’en ai deux à visiter
    Elles sont toutes deux en pisé avec pas mal de fissure interieur exterieur
    Avez vous des conseilles à me donner svp .
    Merci d avance

Laisser un commentaire